stratégie •  acquisition • lancement • direction artistique

Les dates clés
2020  • Début de la collaboration entre Médianes et La Déferlante. 
Hiver 2021 • Lancement de la campagne de financement participatif.
Mars 2021 • Parution du premier numéro de La Déferlante.
Avril 2021 • Lancement de la newsletter. 
Décembre 2021 • Parution du quatrième numéro de La Déferlante.
Du projet à la revue phénomène des féminismes à l'ère post-#MeToo

Lancée au printemps 2021 par Marie Barbier, Lucie Geffroy, Emmanuelle Josse et Marion Pillas, La Déferlante est la première revue trimestrielle post #MeToo consacrée aux féminismes et au genre. À partir de récits, de débats, de reportages, d’entretiens, de bandes dessinées, cette revue donne la parole aux femmes et aux minorités de genre. Média indépendant, La Déferlante prend la forme d’une newsletter bimensuelle et d’une revue trimestrielle papier, vendue en librairie et sur abonnement. L'ambition de La Déferlante et de Médianes : faire de la revue le media de référence sur les féminismes et le genre.
Créer une stratégie marketing et de communication sur-mesure
Le studio Médianes a pensé sa mission d’accompagnement sur le temps long en étant présent aux côtés de l’équipe de La Déferlante en amont puis tout au long de la campagne de lancement du premier numéro. Nous avons travaillé ensemble afin de construire une stratégie marketing et de communication en adéquation avec nos objectifs mais aussi avec les valeurs et les personnalités des fondatrices de La Déferlante. L'enjeu était pour nous de développer une stratégie dont le lectorat serait au cœur tout en présentant une revue pleinement incarnée par ses quatre fondatrices.
Grâce à l’audit que nous avons réalisé, nous avons pu construire notre stratégie sur des éléments factuels clairs et chiffrés. En doublant cet audit d'une étude d'audience, nous avons également pu développer notre connaissance des publics de La Déferlante, indispensable au développement d'une stratégie dont ils soient le cœur et qui s'adapte à leurs besoins et à leurs usages. 
Nous avons ainsi développé différentes formules d'abonnement ainsi q'un e-mailing ciblé avec des cycles personnalisés permettant de nous adresser aux lecteurs et aux lectrices en fonction de leur profil, de leurs attentes, de leur fidélité à la revue. Cela nous a permis de développer un système de parrainage ainsi qu’une logique de membership structurée par l'idée que les meilleurs ambassadeurs et ambassadrices de La Déferlante sont ses plus fidèles lecteurs et lectrices.
Création du site boutique, desktop et mobile
Développer une stratégie numérique pour la génération post-#MeToo

Notre stratégie numérique a été, elle aussi, pensée pour le lectorat de La Déferlante. En effet, des posts sur les réseaux sociaux au site web-boutique que nous avons créé en passant par la newsletter, nous avons eu à cœur de proposer au lectorat différentes portes d'entrées sur les contenus de La Déferlante. Ces différents objets ont été conçus comme centraux, à la fois comme outil d’acquisition, base de prospects, accessibles et gratuits, mais aussi véritables produits éditoriaux à part entière, qualitatifs et éditorialisés — un avant-goût de la revue papier de La Déferlante. Nous étions attachés à l’idée de promouvoir ainsi le média dans son ensemble et d’en développer le potentiel sur différents supports, différents formats et de proposer des produits éditoriaux distincts.

La direction artistique web a été déclinée de l'identité visuelle print créée par Amélie Bonnin et Marin Van Uhm, en concertation avec ces dernières. Nous avons réalisé le design d’ensemble, la maquette (webdesign), l’intégration et la configuration du site et de la plateforme de e-commerce - incluant notamment le travail de segmentation marketing et d’optimisation sur Mailchimp. Dans cette même dynamique d’automatisation et de facilitation du tunnel d’abonnement et de paiement, nous avons aussi produit une carte interactive des librairies vendant les numéros de la revue papier La Déferlante. Médianes a assuré l’ensemble du projet technique, la chefferie mais aussi la mise en place de sauvegardes régulières et l’installation d’outils de suivi statistiques.
Nous avons créé et calibré des gabarits de textes pour Instagram, puis avons formé l'équipe de La Déferlante à l'utilisation des différents outils afin qu'elles soient autonomes dans la mise en ligne des carrousels de publications.
Exemples de publications pour le compte Instagram de La Déferlante.
La rencontre d'un média et d'une communauté

Média engagé dont le lectorat est au cœur du développement, il nous a semblé indispensable d’évènementialiser le calendrier annuel de La Déferlante, notamment lors de la parution des numéros de la revue papier. Un calendrier, des messages spécifiques, des campagnes d’e-mailing et des actions sur les réseaux sociaux et en présentiel ont été mis à l’agenda de la revue. Les relations presse et le développement d’un réseau de relais parmi les lecteurs et lectrices, ambassadeurs et ambassadrices, parmi les contributeurs et contributrices, des médias ou encore des associations, étaient également au cœur de cette volonté de publicisation de La Déferlante. Notre objectif était d’optimiser chaque parution de numéro papier, de toucher une audience plus large mais aussi, toujours, de favoriser le développement d’une réelle communauté féministe contemporaine qui se retrouve en ligne comme hors ligne.​​​​​​​
Résultats d'une enquête réalisée auprès des lectrices et lecteurs de La Déferlante en novembre 2021.
Résultats
En pleine expansion, La Déferlante mobilise et fidélise toujours plus son lectorat et touche un public toujours plus vaste. La revue compte actuellement 20 000 abonnés à la newsletter, 22 600 followers sur Instagram et 7 000 abonnés à la revue. En moyenne, 10 000 exemplaires de La Déferlante sont vendus en librairie à chaque numéro.