Canal France International (CFI)
Promouvoir les nouvelles voix dans les Balkans

incubation • formation • accompagnement 

Les dates clés
Printemps 2021 Début de la collaboration entre Médianes et Canal France International dans le cadre du Programme Médias Digital : Expressions Balkaniques. 
Juillet 2021 • Sélection de 21 candidats pour la semaine d’incubation. 
Novembre 2021 • Semaine d’incubation à Paris. 
Décembre 2021 • Sélection de 13 jeunes pour un mentorat individuel. 
Mai 2021 • Clôture du Programme Médias Digital : Expressions Balkaniques.
Les 21 candidats lors de la semaine d'incubation. Paris, novembre 2021.
Expressions Balkaniques : faire émerger de nouvelles voix

Cofinancé par le Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères et mis en œuvre par Canal France International (CFI) et les six ambassades de France des pays des Balkans, Expressions Balkaniques est un projet qui vise à encourager le développement de projets médias à impact portés par des jeunes à l’heure où l’on constate leur retrait du paysage médiatique dans la région des Balkans. Les trois objectifs du projet étaient de développer l’esprit critique des jeunes par rapport aux médias, renforcer leurs compétences en tant qu’acteurs médiatiques et influenceurs ainsi que de développer des productions audiovisuelles et numériques permettant aux jeunes de raconter leurs réalités. 
Dans le but de contribuer au deuxième objectif, Médianes s’est engagé aux côtés de CFI. Valeurs démocratiques, information pluraliste, lutte contre les déserts d’information, genres, féminismes, sexualités, éducation, écologie : plus d’une soixantaine de jeunes a été sélectionnée pour participer au programme Expressions Balkaniques. Parmi eux, 21 ont été sélectionnés pour prendre part à une semaine d’incubation animée par Médianes à Paris. 
Situés dans une tranche d’âge entre 15 et 35 ans, les porteurs de projet avaient des profils et des projets variés allant de blogs, vlogs, plateformes en ligne, réseaux sociaux à des formats podcasts. Certains étaient au stade d'idéation et d'autres jouissaient déjà d'une visibilité médiatique nationale voire inter-régionale à l'échelle des Balkans.
Organiser une semaine d'incubation pour 21 porteurs de projet médias à impact
Pendant cinq jours, l’équipe de Médianes a animé une formation en anglais, alternant entre ateliers théoriques, travaux individuels et travaux en petits groupes de mise en application et brainstorming. Au cœur de nos préoccupations se trouvait le souci de permettre à tous de prendre part à la formation - et ce indépendamment du niveau de développement du projet et du niveau de connaissance des écosystèmes médiatiques. Nous souhaitions que tous les porteurs de projet puissent accéder aux savoirs transmis et réfléchir sur leur projet sans sentiment d'exclusion ou de compétition. Au contraire, nous avons pensé cette semaine d'incubation comme un lieu d'échange bienveillant et challengeant, ouvrant in fine sur la constitution d'un réseau d'entre-aide inspirant.
Afin de leur donner une palette d'outils et de connaissances variés, susceptibles de leur donner des clés de réponse pour traiter différentes problématiques, les ateliers que nous avons organisés portaient sur l’entrepreneuriat dans le secteur médiatique, sur l’élaboration et la structuration d’une ligne éditoriale et d’une identité de marque, sur l’élaboration d’un business model et d’un business plan, sur la technique du pitch, sur la stratégie de communication et marketing notamment sur les réseaux sociaux ou encore sur la familiarisation avec des outils de suivi et gestion d’un projet (feuille de route, rétro-planning, personae, canvas, etc). 
Afin d’enrichir l’expérience des candidats, nous avons également sollicité plusieurs intervenants, spécialistes et professionnels des médias :  Christelle Tissot, fondatrice de Musae, Augustin Naepels, directeur financier des Jours, Manon Boquen, fondatrice de Pays, ou encore Amélie Coispel, chargée de médiation à la fondation GoodPlanet. Chacun d'entre eux a échangé avec les porteurs de projet au sujet de leur parcours, de leur projet, animant des ateliers et partageant visions, connaissances théoriques et empiriques.
Construire un accompagnement à géométrie variable 
Pour accompagner la progression des 21 porteurs de projet, nous avons créé un recueil d’exercices téléchargeable en ligne, accompagné de conseils et permettant de mettre en application les différentes notions, méthodes et outils vus durant les ateliers. Les présentations des ateliers ont également été mises à disposition des candidats afin qu’ils puissent les utiliser comme ressources pendant et après la semaine d'incubation. 
Nous avons également proposé aux porteurs de projets des retours individuels sur leur travail sur la base du volontariat. Ainsi, des temps étaient dédiés à un échange plus personnel où les porteurs de projet pouvaient présenter leurs travaux, questionner des notions vues ou des aspects de leur projet.
Les candidats lors de la tenue des ateliers. Paris, novembre 2021.
Accompagner 13 projets à impact pendant 6 mois

À l’issue de la semaine d’incubation, il a été proposé aux porteurs de projet de prolonger leur expérience à travers un suivi individuel mensuel de six mois dispensé par l'un des membres de l'équipe de Médianes ou un collaborateur proche. 
Au programme : discussions, conseils, brainstorming, tutorat, production d'outils concrets et de stratégies permettant aux porteurs de projet de faire évoluer son média, de franchir de nouvelles étapes et de répondre aux problématiques auxquelles ils font face. Treize porteurs de projet ont ainsi été sélectionnés sur la base de leur motivation.